Le 1 juin, 2018

Sujet: Les Etats-Unis ont imposé une taxe douanière de 10% sur l’aluminium en provenance du Canada et le Canada a retorqué en imposant, à son tour, une taxe de 10% sur l’aluminium en provenance des Etats Unis.

Je fais appel à vous, à ce moment-ci, pour vous informer et solliciter votre aide concernant ce développement de très haute importance qui aura un effet dévastateur sur nous tous qui sommes associés, consommateurs ou travailleurs dans l’industrie de l’aluminium.

Je ne vais pas élaborer sur les détails de l’imposition de la taxe, non plus sur le non-fondement de la chose et vais plutôt laisser le débat aux politiciens et aux médias.  Mon but est de solliciter votre appui et démontrer qu’avoir son mot à dire peut faire une différence.   Il n’est pas clairement expliqué dans les médias que bien que le Canada soit un producteur majeur d’aluminium, ne serait-ce qu’une seule livre d’aluminium ne soit produite pour différentes industries, entre autres les matériaux de construction.  En fait, toute la production d’aluminium au Canada est exportée vers le sud, transformée en bobines d’aluminium et retournée au Canada.    Par le biais de l’imposition de la taxe douanière de 10% par le gouvernement canadien,  tous les manufacturiers, l’industrie de la construction et, en fin de ligne, les consommateurs seront affectés et devront payer un prix plus élevé.   On doit également prendre en considération, qu’en plus de cette surcharge, les prix de l’aluminium ne cessant de grimper, on doit se rendre à l’évidence et envisager la possibilité que le PVC, la fibre de ciment ou le bois prennent la place de l’aluminium.   En d’autres termes, des milliers d’emplois de l’industrie seront en péril ou pourront même être perdus.

En mon statut de manufacturier de produits d’aluminium de qualité depuis les dernières 44 années,  je sollicite votre aide en vous demandant d’écrire et de manifester votre mécontentement aux différents paliers des gouvernements Fédéral et Provincial en expliquant que votre gagne-pain pourrait très facilement avoir un impact négatif dans les mois à venir.

Loin de moi l’idée d’instaurer un mouvement de panique mais plutôt de sensibiliser la collectivité en tentant de persuader nos politiciens de trouver une solution afin de régler cette situation inutile, qui dérange et qui pourrait nous mener à  des résultats dévastateurs.

Merci

Lionel Dubrofsky

Président

Kaycan Ltd.